Mai
2
2011

PRINTEMPS, mars, avril, mai

« Le pouvoir du porte-bonheur… »

Que l’on y croit ou pas, l’attention de celui qui nous offre un brin de muguet en gage de porte-bonheur ne peut que nous mettre en état émotionnel positif.

C’est l’intention derrière ce petit présent fleuri, qui vous montre, que même pendant un instant, vous n’êtes pas si seul au monde que vous le croyiez. Et pour encore renforcer ces émotions qui font du bien, pourquoi ne pas vous offrir à vous-même, au quotidien, ce que vous avez donné aux  autres, bien souvent ?

L’Amour de Soi et non pas l’égoïsme (au sens où on l’entend généralement) est indispensable à notre équilibre. Attendre d’un autre qu’il comble vos besoins n’est qu’utopie. Pourquoi ? parce qu’il peut se tromper sur vos attentes même s’il est bienveillant et ne pas fonctionner commer vous, ou bien encore,être focalisé sur ses propres besoins, au point d’en oublier les vôtres et que même dans l’absolu si vous étiez comblé sur ce plan, vous tomberiez alors dans une dépendance affective qui pourrait vous rendre fort malheureux si l’objet de votre dépendance venait à disparaître. le bonheur dépend donc d’abord de vous et comme nous avons la bonne habitude de nous promener avec nous-même 24h/24, autant faire ami-ami avec cet Etre que nous sommes.

Alors, même si ce n’est pas 1er mai tous les jours, pensez à vous offrir de petits cadeaux quotidiennement, pensez à vous offrir la qualité d’un excellent thé ou café, d’un repas généreux en couleurs, d’une musique, bref, de combler vos sens, d’allier plaisirs des yeux, des oreilles, du toucher, du goût et des odeurs, même si vous ne le partagez qu’avec vous-même ! Pensez à vous faire du bien et à avoir autant d’attentions pour l’Etre que vous êtes, que vous en avez pour d’autres. Etre attentif à soi, permet de commencer à apprécier qui on est, à devenir bienveillant, en conscience, pour nous-même, cesser enfin de nous auto-critiquer et de nous juger en permanence. Le regard que nous portons sur nous-même n’est que le fruit d’années d’éducation parentale et culturelle, qui n’avaient d’autre but que de nous protéger lorsque nous étions enfants, en nous donnant un « cadre ». Parvenus à l’âge adulte, nous avons notre libre arbitre et nos valeurs personnelles et sommes à même de déborder du cadre sans grand risque. Cependant, nous continuons à fonctionner comme on nous a dit de le faire, restant dans des schémas répétitifs non réfléchis, non mûris, et nous nous étonnons de parfois nous sentir si mal. Si nous prenons le recul nécessaire et réalisons que nous faisons souvent les choses parce que nous avons été conditionnés, et qu’en finalité, nous ne faisons que répondre aux besoins des autres en occultant totalement les nôtres. Nous sommes donc en décalage permanent entre ce qui est bon pour nous et nos actes.

Le développement personnel permet de se dédouaner du poids de ces injonctions qui continuent à faire effet, longtemps, puisqu’elles sont dans nos têtes depuis l’enfance et que nous n’avons pas appris que le bonheur ne peut s’obtenir que par des réponses précises à nos propres besoins. Quand de plus, nous réalisons que lorsque nous nous laissons aller à agir en fonction de nos ressentis profonds et personnels, rien de grave ne se passe, et que la cohérence entre nos actes, nos pensées et notre ressenti nous amène à une sérénité certaine, nous n’avons plus qu’une envie, c’est renouveler cet état d’Etre de plus en plus souvent. La culpabilité est vite oubliée, car en finalité, nous ne faisons rien de mal en acceptant d’être nous-même, différent de l’autre, qui lui aussi peut faire la même démarche. Si nous nous ressemblions tous, avec les mêmes envies, les mêms désirs, les mêmes besoins, le monde serait triste car nous serions tous des clones. Apprécions cette diversité qui fait notre richesse, sachons être libres, bienveillants et tolérants, d’abord envers nous-même pour l’être ensuite envers les autres.

Je vous souhaite donc un excellent mois de mai et vous souhaite tout le bonheur du monde !  Soyez vous-même, et heureux de l’être !

 

 
 

A propos de l'auteur :

Formateur, consultant, coach, je vous guide vers des solutions pratiques et efficaces pour atteindre vos objectifs et vous forme aux outils qui conviennent le mieux à votre personnalité.

(les commentaires sont en Do Follow)

Laisser un commentaire

INSCRIPTION NEWSLETTER

Ghislaine PIERQUET

Coach, formatrice en
Organisation du temps,
Gestion du stress,
Communication
06 30 22 53 96

Lettre d’information