Juin
24
2013

Oser dire non !

OSEZ VOUS DIRE NON ?

Combien d’entre nous disent oui quand ils ont envie de dire non ? Soyez honnête ? A quel ami, parent, collègue ou patron avez-vous, encore une fois, répondu oui à une demande qu’il vous a faite, alors qu’elle n’était pas appropriée, voire même, qu’elle vous apportait une bonne dose de stress ? Derrière ces « Oui » arrachés insidieusement souvent… si, si…, se cache la bonne vieille peur de déplaire. Et si nous déplaisons, que nous n’accordons pas à l’autre ce qu’il désire, il ne va pas, plus, nous aimer ! Bien sûr me direz-vous, c’est peut être vrai pour un conjoint, un parent, mais pour un patron ? Vous vous en fichez qu’il vous aime mais vous avez la peur de perdre votre emploi. Or, une journée n’a que 24 h et vous en consacrez environ 7h30 ou moins à la réalisation de tâches qui doivent être réalisées en un temps donné.

FAITES L’ETAT DES LIEUX

Face à un chef virulent mais pas idiot, sinon, il ne serait pas chef (J’en vois qui sourient, pas de mauvais esprit ici, s’il vous plaît !… ), je recommande de noter concrètement le temps demandé par chacune des tâches qui vous sont imparties. Ne ronchonnez pas, vous savez à peu près le temps que vous passez au déroulement d’une tâche si vous n’êtes pas dérangé et le temps qu’elle vous prend si vous l’êtes. Vous risquez d’être surpris de voir que l’addition de ces temps dépasse souvent largement le temps où vous êtes au boulot.

EXPRIMER VOUS AVEC PRÉCISION !

Faites donc un mini audit personnel de votre poste de travail, notez les interruptions chronophages de tous vos collaborateurs, vérifiez le nombre d’impromptus ravageurs qui se sont glissés dans votre emploi du temps, posez tout cela sur un papier, faites preuve de réalisme : on ne peut mettre en 7h30, 10h ou plus et demandez un entretien avec votre boss.

Si vous récriminez simplement en râlant et arguant que vous vivez des moments difficiles sans étayer votre demande, nul doute qu’on ne vous écoutera pas, voir qu’on vous rira au nez ou pire encore, qu’on ne vous accordera aucune attention.

PROPOSEZ DES SOLUTIONS 

Proposer des solutions concrètes, organisez une réunion entre collègues, en particulier ceux qui vous amènent des tâches supplémentaires sans avoir aucune idée de ce que vous faites de votre journée et démontrez qu’on ne peut être efficace en état de stress et qu’une simple organisation peut suffire à tout arranger, en respectant un tant soit peu, ses collègues.

Il existe une excellente méthode d’organisation personnelle qui gère les impromptus et permet de pouvoir dire « Bureau rangé, stress envolé ! ». En y ajoutant quelques autres astuces de type « pommodoro » et en allant à l’essentiel comme le prône Léo Babauta, que vous pourrez proposer en alternative à ce qui est actuellement utilisé dans votre entreprise.

PRO ou PERSO ? DU PAREIL AU MÊME…

Belle-maman vous a demandé pour la énième fois de venir la chercher ce weekend pour venir passer quelques jours avec vous et malgré la distance, vous avez obtempéré avec résignation. Hélas, à la fin du weekend, elle a changé d’avis et dit qu’elle n’envisageait plus de vous accompagner ? N’avez-vous pas eu l’impression de vous être un peu fait manipulé ?

OSEZ DIRE NON

Si ce que vous faites est fait dans de mauvaises conditions et vous épuise, qui paiera le prix de cette fatigue occasionnée par le désir de l’autre ? Vous bien sûr ! Mais d’où proviennent donc ces ulcères, ces coups de gueule, cette colère et l’épuisement qui s’ensuit ? Ne cherchez pas ! De là !….

APPRENEZ A VOUS PRÉSERVER

Décidez-donc définitivement de votre rythme, utilisez votre matière grise en la mettant au service de votre émotionnel et de vos ressentis physiologiques et oser dire non quand c’est trop ou inadapté.

Pour changer d’attitude et donc, d’habitudes, 21 jours suffisent. Rien de trop compliqué ni de trop long donc pour les acquérir. Ce sera toujours plus facile que de passer vingt et un jours sous anti-dépresseurs ou en séjour hospitalier, qu’en  pensez-vous ?

Le coaching peut vous permettre dans un accompagnement dynamique, dans des jeux de rôles s’il est collectif, de mesurer à quel point le changement peut finalement se faire dans des conditions pas aussi terribles que vous l’imaginez.

Prenez soin de vous et OSEZ DIRE NON !

Ghislaine PIERQUET

ATELIERS COLLECTIFS demi-journée
en 
semaine et weekend,

SÉANCES INDIVIDUELLES

Contact : 06.30.22.53.96

Related Posts

A propos de l'auteur :

Formateur, consultant, coach, je vous guide vers des solutions pratiques et efficaces pour atteindre vos objectifs et vous forme aux outils qui conviennent le mieux à votre personnalité.

(les commentaires sont en Do Follow)

Laisser un commentaire

INSCRIPTION NEWSLETTER

Ghislaine PIERQUET

Coach, formatrice en
Organisation du temps,
Gestion du stress,
Communication
06 30 22 53 96

Lettre d’information